Le magazine féminin des Orléanaises (depuis 2010)

A quoi carburez-vous au quotidien ?

Qu’est-ce qui vous donne envie de vous lever tous les matins et de passer du temps dans la salle de bains pour vous sentir présentable ? Qu’est-ce qui vous donne des ailes et l’envie de vivre à cent à l’heure ? Êtes-vous amoureux(se), carriériste ou avez-vous besoin que l’on vous admire ? Répondez à ces quelques questions pour le savoir.

 

1. Vous venez de rencontrer une personne qui vous plaît beaucoup et avec qui vous aimeriez vivre un grand amour ? Que pensez-vous ?
C’est très compliqué, mais peut-être a-t-elle eu un flash en vous voyant.
C’est formidable, vous êtes immédiatement emballé(e), le miracle se produit enfin.
Vous n’y croyez pas vraiment. Vous avez besoin de connaître sa situation professionnelle : pas question de vous emballer.
2. De quoi avez-vous le plus peur ?
D’être abandonné(e) de tous ceux que vous aimez
D’échouer dans vos ambitions
De vous retrouver sans travail.
3. Être heureux vous paraît être une gageure à notre époque : pour quelles raisons ?
Vous pensez que dans le monde actuel c’est « chacun pour soi »
Il y a trop d’injustices
Nous sommes agressés au quotidien, nous vivons dans la jungle, personne n’est reconnu à sa juste valeur.
4. Vous n’ouvrez pas votre porte-monnaie facilement, mais vous vous sentez plus disposé(e) à acheter un produit quand :
Vous êtes convaincu(e) de sa qualité, la marque vous inspire confiance.
Le fabricant annonce clairement qu’une partie de la vente est reversée à une association humanitaire
C’est un produit éco-biologique.
5. Pour vous, le bonheur c’est d’abord :
De voir les aspects positifs de la vie, c’est une question de volonté, d’état d’esprit
C’est surtout une affaire de chance
Le bonheur est forcément lié au succès que l’on rencontre au travail et aux opportunités qui se présentent. Tout est lié : carrière, argent, amour
6. Par amour pour quelqu’un, vous seriez prêt(e) à :
Tout lâcher, sacrifier votre carrière et tout recommencer à l’étranger
Rompre avec votre famille.
Accepter de ne plus voir les amis qui l’insupportent
7. Pourquoi avez-vous choisi le métier que vous exercez ?
Pour la sécurité de l’emploi
Parce que vous aviez toujours rêvé d’exercer ce métier
Pour faire plaisir à vos parents
8. Faites-vous les choses pour vous-même ou pour les autres ?
Vous n’avez rien à faire de ce que pensent les autres
Vous faites tout pour attirer le regard d’autrui. Il faut absolument que l’on vous remarque.
Vous avez en permanence besoin d’être encouragé(e). Vous n’êtes pas sûr(e) de vous
9. Au travail, comment réagissez-vous quand le « boss » vous observe ?
Vous tenez à garder vos acquis, surtout pas question de faire la moindre erreur dans ce genre de circonstance.
Vous succombez au charme de votre supérieur hiérarchique. Sans doute avez-vous attiré son attention.
Vous pensez à votre famille et vous en profitez pour lui demander derechef une augmentation substantielle.
10. Vous semble-t-il que votre conjoint(e), vos enfants, soient le moteur de tout ce que vous entreprenez ?
Tout ce que vous faites dans la vie, vous le faites en pensant à eux.
Vous pensez d’abord à vous-même
Vous agissez en fonction du regard des autres sur votre action

Vous carburez au besoin de reconnaissance
S’agit-il de timidité ou d’une formidable assurance en vous-même ? Vous faites tout pour vous faire remarquer. Vous avez un charme certain et vous vous employez à vous en servir, vous savez plaire, séduire. Vous êtes très sociable et vous possédez un charisme indéniable. L’inconvénient, c’est que vous n’aimez pas vous sentir isolé(e). Votre vie ne vaut que dans le regard des autres et vous êtes beaucoup trop sensible au qu’en-dira-t-on. Prenez l’habitude de faire les choses pour vous-même et non par rapport à ce que les autres pourraient en penser.

Vous carburez à l’amour 
et au besoin de sécurité
Chez vous, c’est l’amour qui mène la danse (amour de votre conjoint(e), de vos enfants, de votre famille). Vous ne vous sentez vivre pleinement que lorsque vous vous sentez aimé(e) et que vous pouvez aimer librement en sachant que les autres sont conscients de l’amour que vous leur portez. Vous êtes capable de tout par amour : changer de vie, de look, partir à l’autre bout du monde (vous avez absolument besoin d’autrui pour vous sentir en sécurité)… Le revers de la médaille : vous avez tellement besoin de vous sentir aimé(e), et par là même protégé(e), que même quand vous êtes aimé(e), ce n’est jamais assez. Relativisez. N’attendez pas tout des autres. Soyez plus dans le don que dans la demande. Quand on aime sans rien attendre en retour, on n’est jamais déçu et on ne peut avoir que des surprises agréables.

Vous carburez à la rage de vaincre
Vous ne vivez que pour le succès, vous en avez un désir insatiable. C’est très stimulant. Vous ne doutez jamais de vous-même et vous ne voyez pas les obstacles, d’ailleurs vous les enjambez allégrement et vous réussissez là où d’autres n’auraient même pas osé entreprendre quoi que ce soit. Vous obtenez les choses au culot. L’essentiel pour vous, c’est d’abord d’être convaincu(e) vous-même pour mieux convaincre autrui. Mais vous passez sûrement à côté de choses essentielles à la vie de tout un chacun : l’amour, l’amitié, la reconnaissance. Réfléchissez avant d’agir, apprenez à être patient et à prendre conscience des autres que vous auriez parfois tendance à sous-estimer et même à écraser pour mieux parvenir à vos fins. Respectez les autres, ils vous le rendront bien.

(Visited 137 times, 1 visits today)
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur whatsapp
error: Ce contenu est protégé par la propriété intellectuelle des rédacteurs et rédactrices d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'Edith Magazine.