Le magazine féminin des Orléanaises (depuis 2010)

Anne mène les geeks à la baguette

Ils sont connectés 24h/24, pour jouer aux jeux vidéo ou voir leurs séries préférées sur tous les écrans possibles. “Ils”, ce sont les geeks. Ane Laurent a monté une chorale qui reprend leurs thèmes préférés.

 

Nous rencontrons souvent des personnalités inhabituelles dans le cadre de nos portraits de femmes. Inhabituelle, Anne Laurent, 26 ans seulement, l’est particulièrement. Loin d’être exubérante, sans être réservée pour autant, la jeune fille souriante et calme est chanteuse lyrique dans un groupe de métal – oui, c’est possible – sous le pseudonyme d’Anaé. Et il faut reconnaître que ça décoiffe ! Le son des guitares mêlé à la voix haut perchée de la cantatrice donne quelque chose d’unique et qui a la faculté de plaire à un large public. D’ailleurs, les amateurs de ce groupe tourangeau nommé Adrana, qui multiplie les scènes un peu partout et prépare un deuxième album, se retrouvent jusqu’en Chine ! L’ensemble baigne dans une atmosphère « rock gothique » qui n’est pas sans rappeler l’ambiance de certaines oeuvres actuelles, déclinées aussi bien en fi lms qu’en séries, en BD qu’en romans. Justement, petit à petit, notre discussion glisse vers un autre sujet, tout aussi étonnant et contemporain : la création en février dernier par Anne, qui exerce par ailleurs le noble métier de professeur de chant, d’une chorale pas comme les autres…

 

Geeks en live

Fin octobre, Anne devait de nouveau exercer ses élèves – l’appel est lancé à tous ceux qui seraient intéressés par ce concept probablement unique en France –, à la répétition d’un tour de chant consacré aux génériques de dessins animés, feuilletons, jeux vidéo. « Nous reprendrons Mario Bros, Big Bang Theory, Zelda, Game of Thrones, et prochainement Harry Potter et Tétris », annonce Anne en nous faisant écouter son groupe de choristes. Intéressant, là encore : « Nous travaillons des génériques pas du tout faits pour la voix au départ, des choses avec un thème principal, puis des improvisations pour laisser libre cours à la créativité des élèves. » Dont plusieurs garçons, sans doute attirés par l’originalité des chants et la possibilité d’interpréter leurs génériques favoris. Quant à l’âge de la douzaine de participants, qui déboursent la somme de 50 € par trimestre, il s’étend logiquement de 18 à 35 ans. La suite presque évidente serait de voir tout ce joli monde sur scène. « Il n’y a pas encore de représentation publique prévue, mais ça ne saurait tarder, indique Anne. Probablement au mois de janvier, avec une association qui est en train de se monter, et qui se nomme ”Tours de geek”. » Les choristes, en tout cas, sont fortement motivés pour montrer leur savoir-faire en la matière. Sans compter les costumes et les décors qui ajouteraient du spectacle au spectacle. Une « polyphonie geek » des plus prometteuses !

17, rue Racine à Tours 06 19 74 22 40 www.anaeofficial.com

 

 

Connectés, mais pas que

Passionnés par toutes les technologies actuelles, par certaines séries, certains films, les geeks ne communiquent pas uniquement par mails ou sur des tchats. Ils se voient en vrai aussi, et c’est d’ailleurs l’un des buts du jeu proposé par Anne : « L’idée est aussi de faire se rencontrer les gens autour de leur passion. » La chorale se réunit le mardi en journée ou le mercredi soir.

(Visited 179 times, 1 visits today)
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur whatsapp
error: Ce contenu est protégé par la propriété intellectuelle des rédacteurs et rédactrices d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'Edith Magazine.