Le magazine féminin des Orléanaises (depuis 2010)

Avril ne te découvre pas d’un fil

Je fais un SMS au QG d’Edith afin de m’enquérir d’un sujet qui serait en cohérence avec le numéro d’Avril. Par un effet d’aller-retour quasiment simultané, je reçois ce message laconique de la rédaction “En Avril ne te découvre pas d’un fil…
Doit-on faire confiance aux dictons populaires ? Enjoy ”

Bien sûr, j’avais ce gimmick lancinant dans un coin de la tête, mais quel crédit apporter à ce dicton et quel oracle pourra s’en porter garant ? De toute évidence, je n’obtiendrai aucune garantie sur le sujet et serai condamné à relever les manches de mon cerveau pour me faire une opinion.

N’ayant une confiance que très limitée dans les prédictions météorologiques, je me dis que c’est un piège et qu’en fait il s’agit d’une métaphore sans rapport avec le textile, visant à se demander si le mois d’Avril est propice à une prise de risque. Alors je passe les sujets d’actualité immédiats en revue afin de me projeter sur le mois à venir. Trop fort !

Trop fort… Mais pas rigolo

Les avions ne volent plus, le Bœing 357 Max de l’Éthiopien Airlines s’écrase n’épargnant aucun de ses passagers. Les bateaux ne flottent plus à l’image du Navire « Grande America » qui a vomi plusieurs tonnes d’hydrocarbure sur les côtes de Charente-Maritime avant de poser les restes de sa coque 4 600 mètres plus bas en laissant 45 conteneurs dériver ici et là.

Les attentats perdurent dans le monde avec la disparition de plus de 50 personnes à Christ Church en Nouvelle-Zélande. Les balles pleuvent aussi aux Pays-Bas avec des tramways qui se font canarder. Les Algériens qui voulaient des élections exemptes de l’actuel gouvernement héritent de l’actuel gouvernement exempt d’élections.

En France, là aussi c’est très moyen : l’acte 18 des gilets jaunes (et noirs) a mis le feu aux planches d’une sinistre pièce de théâtre qui a transformé les Champs-Élysées en champs de bataille.

Des bonnes nouvelles ? C’est moins immédiat, rien de marquant en tout cas.

Du coup, je me dis que Mars a fait le plein de catastrophes et qu’Avril va nous réserver de belles surprises.

Ouf, on commence à voir le jour, après un mois plutôt noir on va jouer le rouge, on va faire banco sur le bonheur

Les gouvernants vont trouver le remède miracle pour soigner les maux du peuple en apaisant sa voix. Les centres de culte, ne seront plus des baraques foraines où l’on vide son chargeur sans espoir de partie gratuite. Les moyens de transport seront plus sûrs et libérés de toute empreinte carbone. La limitation de vitesse sera revue et retrouvera ses regrettés 90 km/heure. La France va enfin recruter la pépite vocale qui lui permettra de gagner l’Eurovision.

Les opérateurs téléphoniques cesseront de nous prendre pour des saucisses. Le net va filtrer ses horreurs, nettoyer pour de bon tout ce qui salit la toile. Les antisémites vont être frappés d’une aphonie sévère et définitive. Le penalty de Manchester sera déjugé par une commission rétroactive et permettra la qualification du PSG. La totalité des hommes politiques sera équipée d’un détecteur de mensonge.

Ouf, on commence à voir le jour, après un mois plutôt noir on va jouer le rouge, on va faire banco sur le bonheur. Alors NON, NON et NON on ne doit pas faire confiance aux vieux dictons, on peut se découvrir, on peut même se mettre nu en Avril… Car en Mai… !

(Visited 21 times, 1 visits today)
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur whatsapp
error: Ce contenu est protégé par la propriété intellectuelle des rédacteurs et rédactrices d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'Edith Magazine.