Le magazine féminin des Orléanaises (depuis 2010)

CÉCILE COULON, AUTEUR DANS LA COURSE

Cécile Coulon rédige une thèse sur le thème Littérature et Sport, en partant du constat que l’on a souvent tendance à faire un raccourci rapide en distinguant les sportifs et les philosophes, soit « la tête d’un côté et les jambes de l’autre ». Elle démontre au contraire comment la plume et l’effort physique peuvent se croiser, voire se compléter. Ne fallait-il pas pratiquer le sport pour bénéfi cier d’une éducation certaine dans l’Antiquité romaine ? De nombreux auteurs font du sport et de nombreux sportifs lisent. Anthime, le héros de son dernier roman, court assidument en extérieur comme il court assidument après celle qu’il désire. L’auteur pratique ellemême la course à pied de haut niveau, une activité qui l’inspire pour son travail romanesque et qu’elle considère comme un loisir extrêmement constructif lorsqu’il s’agit de faire le point. Elle n’est pas sans rappeler les écrivains romantiques qui se réfugiaient dans la Nature pour y comprendre leurs états d’âme.

UN ROMAN QUI MÊLE DEUX ÉNERGIES
Le cœur du pélican, c’est à la fois les endorphines et le sentiment amoureux. Ce n’est pourtant pas ce qui fait de Cécile Coulon un auteur si prolixe. L’énergie lui vient de son imaginaire, nourri dès le berceau par ses parents qui lui ont lu beaucoup d’histoires, si bien qu’elle aime désormais en raconter, sans que ce soit laborieux. Au-delà de la capacité à écrire facilement, Cécile étonne par sa maturité. Publier sa première œuvre à 17 ans ne l’a pas effrayée, du fait d’être bien entourée depuis le premier jour, par ses proches ou sa maison d’édition. Pour elle, écrire n’est pas un exercice, ni un métier, ni même une activité à but lucratif : c’est une respiration.

(Visited 477 times, 1 visits today)
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur whatsapp
error: Ce contenu est protégé par la propriété intellectuelle des rédacteurs et rédactrices d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'Edith Magazine.