Le magazine féminin des Orléanaises (depuis 2010)

Décodage: La « Bobo Chic »

decodage-bobo-chic

decodage-bobo-chic
Accro à la mode, Clémence nous décode un style. Cette jeune fille de 18 ans tient par ailleurs un blog très tendance, « la Chronique de Clemy », bien connu des jeunes Orléanaises.
Mélanie, dix-huit ans, lycéenne, est une grande adepte de la mode. Passionnée et investie dans ce milieu, elle compte poursuivre ses études dans ce domaine.

Son look
Une adorable parka kaki et un pull en cachemire moutarde A.P.C. ainsi qu’en guise d’accessoire indispensable, le cabas Vanessa Bruno en velours vert taille L. Ces trois pièces maîtresses sont disponibles chez Era Nova pour un hiver très cocooning. Mélanie porte aussi un fameux Cheap Monday (55 €), jean skinny qu’elle a trouvé chez Project Store, ainsi qu’une paire de compensés noire en daim à lacet venant de chez Elza (25 €). Vous l’avez compris, le bobo chic mélange des pièces élégantes pour un résultat détendu, très cool. Il a fait des adeptes chez les femmes très branchées qui explorent les tendances actuelles.
Les clichés de la bobo chic
Les bobos chics sont nombreuses à Orléans. On les reconnaît à quelques accessoires comme le cabas Vanessa Bruno. Ce sac a envahi les avant-bras de toutes les jeunes filles qui ont adopté ce style. Une mode lancée il y a déjà quatre ans mais qui perdure encore. Heureusement que la créatrice de ces it-bags propose plusieurs coloris, tailles et matières pour éviter de retrouver le même cabas que le sien au bras de ses copines, ce qui pourrait tourner au crêpage de chignon…
Où retrouver les bobos chics ?
Certaines aiment bien aller Au Bureau, rue Royale, ou encore au Bistrot Gourmand, rue Sainte Catherine, mais aussi en terrasse pour boire un petit café l’hiver et un monaco l’été au O’Lodge, place de la République.

(Visited 276 times, 1 visits today)
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur whatsapp
error: Ce contenu est protégé par la propriété intellectuelle des rédacteurs et rédactrices d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'Edith Magazine.