Le magazine féminin des Orléanaises (depuis 2010)

Engagées !

Cette année, Festiv’Elles rend hommage aux femmes engagées. Un thème décliné en expos, spectacles, conférences. Des événements qui sont autant de clés pour comprendre la situation des femmes… et faire progresser la société. 

Une journée pour les femmes, le 8 mars en l’occurrence, ce n’est pas assez. Forts de ce constat, les associations et professionnels de la culture sont de plus en plus nombreux à faire de mars, dans sa globalité, un mois entier consacré à la cause féminine. Un mois entier ? Ce n’est pas de trop, car il y a encore du chemin à faire. Car si les femmes aujourd’hui sont agricultrices, pompières, mécaniciennes, artistes, conductrices de bus, chefs d’entreprise ou militaires, si elles font du foot, du karaté, de la boxe, de l’équitation, du kayak ou de la voltige aérienne même quand elles sont handicapées, si elles n’hésitent pas à s’investir dans la vie associative, politique ou professionnelle pour aider les plus démunis, défendre l’avenir de la planète ou affirmer des choix de société, elles n’ont pas pour autant exactement les mêmes droits que les hommes, ne sont pas toujours considérées comme étant de valeur égale.

Sarah Doraghi à Fleury

Dans ce contexte, la 4e édition de Festiv’Elles, du 12 au 25 mars 2018, réunit huit villes (Ormes, Ingré, La Chapelle-Saint-Mesmin, Saint-Jean-de-la-Ruelle, Fleury-Les Aubrais, Saran, Orléans et Saint-Jean-de-Braye) bien décidées à bousculer les idées reçues, à donner à réfléchir pour faire évoluer les mentalités. Au programme : expositions, photos, slam, concerts, théâtre, contes, lectures, cinéma… Parmi ces événements, notons le one woman show de Sarah Doraghi, « Je change de file » : arrivée en France à l’âge de 10 ans sans parler un mot de notre langue, Sarah Doraghi décrit à travers son spectacle comment elle est devenue « bien de chez nous » sans pour autant gommer ses origines (samedi 17 mars, à 20 h 30, à la Passerelle, Fleury-les-Aubrais ; 20 ⇔/15 ⇔).

Femmes de lettres

Humour toujours, le même soir, avec la compagnie du Grand Souk, qui propose 14 portrait de femmes tour à tour drôles, pathétiques ou attendrissantes. Elles nous font rire et nous bouleversent tant elles nous ressemblent ! (Ormes, salle Rabelais à 20 h 30 ; gratuit). Indiquons encore, centenaire de la Première Guerre mondiale oblige, une conférence sur les femmes de lettres, Colette par exemple, pendant le conflit (mercredi 21 mars à 18 h, bibliothèque de
Fleury-les-Aubrais ; entrée libre). Difficile de dresser la liste de toutes les expos et tous les spectacles de ce Festiv’Elles. Cela est un aperçu seulement, d’un programme riche et varié qui démontre la vivacité en la matière des communes de l’Orléanais, et leur motivation pour le combat des femmes.
Exemples à suivre !

Programme complet et infos sur Facebook : @FestivalFestivElles

(Visited 42 times, 1 visits today)
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur whatsapp
error: Ce contenu est protégé par la propriété intellectuelle des rédacteurs et rédactrices d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'Edith Magazine.