Le magazine féminin des Orléanaises (depuis 2010)

Isabelle Pouységur : Des équidés et des idées

Isabelle a créé Equivivencia il y a 15 ans à Chécy. Depuis, grand public, entreprises, collectivités font appel à elle et à ses chevaux (la plupart du temps, elle privatise des lieux, avec une dizaine d’animaux). Objectif des séances : permettre aux humains d’être en phase avec leurs valeurs fondamentales et de s’accomplir. La période du confinement lui a permis d’innover dans sa pratique.

Isabelle a découvert les chevaux au cours d’une colonie de vacances, à l’âge de 8 ans. Le bonheur ? Non : « 15 jours de terreur ! J’avais une petite jument qui s’appelait Furie… » Plutôt bien nommée. « On m’a appris la domination d’un être vivant par un autre être vivant, il n’y avait pas de connexion. » Pas découragée, Isabelle va poursuivre, passer ses Galops, jusqu’à devenir une vraie cavalière. Mais à 15 ans, lassée de l’équitation académique, elle arrête. Formée à l’assistance de direction, Isabelle crée une première entreprise (de gestion) à 23 ans, puis travaille dans différentes sociétés en tant que salariée. Le déclic de la création d’Equivivencia aura lieu un peu avant ses 30 ans lors d’une balade avec la propriétaire d’un centre équestre : « J’ai trouvé ce jour-là ce que je voulais faire découvrir aux gens : la vraie connexion avec le cheval, celle qui permet de se connaître soi-même. »

La période du confinement n’a pas été traumatisante pour elle. « J’avais déjà commencé à faire, depuis quatre ans, des interventions par l’intermédiaire de Zoom. Donc, tout était calibré pour, cela n’a rien gêné. Mais il m’a fallu tout de même innover : j’avais donc un groupe de chevaux d’un côté, avec une personne que j’ai formée au coaching équin, qui interagissait avec des personnes de toute la France. On a mis les caméras dans les prés.  À distance, ça fonctionne ! » Avec le déconfinement, tout le monde a tout de même été heureux de se retrouver en présentiel avec les chevaux. « On avait tous envie de chaleur humaine, de se voir, c’est important pour la santé psychique. »

06 03 17 70 88
isabelle@equivivencia.fr
equivivencia.eklablog.com
sur Facebook : @Equivivencia

(Visited 59 times, 1 visits today)
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur whatsapp
error: Ce contenu est protégé par la propriété intellectuelle des rédacteurs et rédactrices d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'Edith Magazine.