Le magazine féminin des Orléanaises (depuis 2010)

J’ai testé Bollywood 45

 

Vous avez la fièvre du samedi soir ? N’attendez pas le coucher de soleil ! Dès le samedi après-midi, on peut s’initier à la danse indienne sous le ciel d’Orléans. Bon d’accord, ça demande un peu plus de concentration qu’en boîte de nuit, mais l’essai en vaut la chandelle.

Arrivées en tram, nous sommes reparties en tapis volant, rythmes orientalisants et chorégraphie en tête : le centre Bolière s’était transformé ce samedi-là en piste de danse aux accents hindi… Déhanchés et souplesse des poignets, ainsi entre-t-on dans l’univers féerique des ballets qui ponctuent les films indiens. Si « Bollywood » est la contraction de « Bombay » et « Hollywood », c’est plutôt de décontraction qu’il s’agit dans ce cours de découverte. Un peu de danse traditionnelle mais pas trop, avec quelques mouvements modernes : séduction et sensualité sont les maîtres-mots. Latifa Kajal, professeur de danse indienne à Paris, qui a déjà tourné dans un film indien, encourage à laisser s’échapper l’élégance. « Toute femme a la grâce en elle, il suffit d’apprendre à commander son corps. » N’empêche que dans le miroir, ça a l’air beaucoup moins naturel pour nous que pour elle… Qu’importe, ça se passe dans la bonne humeur. Et mine de rien, en deux heures de temps, on a monté notre petite chorégraphie !

Nul besoin d’être une étoile pour oser se muer dans la peau d’une divinité hindoue, car ces cours d’initiation s’adressent à tous, garçons et enfants y compris. Un dernier salut indien qui dérouille les articulations, et de retour chez soi, hip et hop, on reste dans le tempo en retrouvant les musiques sur Facebook. Une sortie détente dans un brassage de cultures.

Pour connaître l’actu du cinéma indien :
 http://bollywood.over-blog.net/

 

Infos

Association Bolly 45 : 06 58 85 31 86 – www.bolly-45.e-monsite.com. La présidente, Nadia Mbabe, tombée raide dingue de Bollywood, se fera un plaisir de vous en faire découvrir « la beauté, les couleurs, les rythmes et les tenues magnifiques ».

Tarifs : 15 e pour les adhérents, 20 e pour les extérieurs, pour une séance de deux heures.
Cours de cuisine indienne à partir de septembre. Tous les ingrédients seront fournis, il y aura juste à amener son tablier.

 

Bollywood en trois mots

Premier producteur de cinéma au monde, avec 8 000 films par an.
Comédies à l’eau de rose ou polars plus noirs, ces films intègrent des danses hautes en couleurs et délicieusement kitch.
Films : Veer-Zaara, La famille indienne ou Devdas, sélectionné au festival de Cannes en 2002.

(Visited 899 times, 1 visits today)
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur whatsapp
error: Ce contenu est protégé par la propriété intellectuelle des rédacteurs et rédactrices d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'Edith Magazine.