Le magazine féminin des Orléanaises (depuis 2010)

Julia,de la robe d’avocate aux bijoux

La jeune femme a troqué sa robe d’avocate et ses dossiers pour de fines chaînes en or et de jolies pierres à marier.

 

Pourquoi cette envie de changer de vie ?

Il y a encore quelques mois, je travaillais dans un beau bureau et courais les audiences devant les tribunaux. Ce n’est que tard le soir, une fois ma fille couchée, que j’endossais le rôle de créatrice de bijoux pour m’adonner à ma passion.

Mon arrivée à Marseille a été un déclencheur. C’est une ville qui grouille et qui inspire énormément. Petit à petit, ma passion a pris de plus en plus de place dans ma vie, à tel point que concilier mes activités d’avocate et de créatrice devenait compliqué. J’ai finalement créé ma marque : JEWLIA.

 

Avez-vous eu des doutes ?

Mettre de côté un métier qui a demandé de longues années d’études et beaucoup de travail au profit d’une activité aux revenus aléatoires n’est vraiment pas évident. Je me suis donc interrogée sur mes vraies aspirations. À force de questionnements, il m’est apparu que le plus important était d’être honnête avec moi-même et de prendre le risque de l’échec plutôt que celui du regret.

 

Comment s’organise votre nouveau quotidien ?

Je travaille toujours autant, si ce n’est plus encore. Lorsque je suis à mon atelier, j’organise des journées de travail normales : création, gestion des commandes, relation avec mes fournisseurs… Lorsque je suis en déplacement, le rythme est effréné car j’enchaîne les ventes privées. J’adore car je suis au contact direct de mes clientes.

 

Comment vivez-vous aujourd’hui ?

Donner vie à ses projets, c’est à la fois passionnant et enivrant. J’apprécie de tirer profit de mon expérience d’avocate dans la mise en place de mon projet d’entreprise. Cela prouve quelque part que ce cheminement a du sens.

D’un point de vue personnel, j’ai la sensation très agréable d’organiser mon temps comme je le veux, ce qui est un luxe.

Professionnellement, j’ai la joie d’apporter un peu de plaisir à mes clientes. Mon travail est guidé par l’ambition que mes clientes se sentent encore plus jolies lorsqu’elles portent mes bijoux. C’est moins risqué qu’un lifting, et surtout plus économique !

 

Bio express

1981 : naissance à Paris.

2008 : arrivée sur Marseille.

2012 : retour à Orléans.

1er septembre 2012 : Naissance de Jewlia, création de bijoux « fantaisie fine » – www.jewlia.fr

(Visited 623 times, 1 visits today)
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur whatsapp
error: Ce contenu est protégé par la propriété intellectuelle des rédacteurs et rédactrices d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'Edith Magazine.