Le magazine féminin des Orléanaises (depuis 2010)

La ritournelle 
du syndrôme 
prémenstruel

Irritabilité, hypersensibilité, maux de tête, gonflements… Des petits tracas mensuels 
qui touchent 75 % d’entre nous à l’approche 
des menstruations. Comment lutter 
contre ce phénomène ?

De cinq à dix jours avant les menstruations, le syndrome prémenstruel se caractérise par des manifestations psychologiques : trouble de l’humeur, angoisse, difficultés de concentration, manque d’intérêt pour les tâches courantes… mais également des symptômes physiques telles que maux de tête intenses, augmentation mammaire, gonflement de l’abdomen, fatigue anormale, fringales… Pas l’idéal pour se sentir bien dans notre peau ; d’autant que ce mal-être est souvent difficile à gérer à la maison et au travail !

Les causes de ce phénomène : nos hormones et leur fluctuation !

« D’autres facteurs peuvent avoir une incidence, comme le tabac, l’alcool, la caféine, l’excès de sucre et de viande rouge », explique le Docteur Catherine Coulon, gynécologue à Orléans.
Avant d’opter pour la solution médicamenteuse – la pilule contraceptive (qui annihile le phénomène), les anti-inflammatoires légers, les diurétiques (anti-gonflement) –, voici quelques conseils.
Un esprit sain 
dans un corps sain
Une activité physique régulière (une marche quotidienne de 20 à 30 min) 
couplée à la prise de repas équilibrés amenuise les effets de ce syndrome. Alors on chausse les baskets et direction les bords de Loire en petites foulées ! Dans vos choix alimentaires, il s’agit de ne pas négliger les apports en calcium (lait, poissons…), de réduire la caféine et le sodium (responsable de la rétention d’eau). Mais aussi de limiter la cigarette ; on y revient toujours !

Le stress : mon 
nouvel ennemi

Autant que possible se préserver du stress, s’octroyer des pauses et miser sur la relaxation. À moi la position de l’arbre, je me mets au yoga ! Pour celles qui préfèrent se faire cocooner, direction le salon de massage.

La nature salvatrice

On fait le plein de potassium et de vitamine E
contenus dans les noix type cacahuètes, amandes…, dans certains fruits et légumes comme la pomme de terre, la carotte, la banane, l’orange, l’avocat… On mise également sur la baie séchée de Gattilier issue d’un arbuste originaire de Grèce ou d’Italie.
Il s’agit donc de se concocter des moments de détente, de bien se nourrir. Respecter et aimer son corps en quelque sorte.
Nous remercions Catherine Coulon, gynécologue à Orléans.
À LIRE
Tout savoir sur les plantes pour la femme de Doc. Kurt Hostettmann, Éd. Favre Sa
Le syndrome prémenstruel : Des solutions naturelles – de Karine Ravier-Wrobel, Éditions Jouvence
Syndrome prémenstruel – Lise Manson, Éditions La Plage

(Visited 134 times, 1 visits today)
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur whatsapp
error: Ce contenu est protégé par la propriété intellectuelle des rédacteurs et rédactrices d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'Edith Magazine.