Le magazine féminin des Orléanaises (depuis 2010)

L’art et la gourmandise

Agée d’à peine 29 ans, Emilie Penin vient de créer son entreprise de “traiteur sucré”. Complètement toquée de pâtisserie américaine, elle confectionne des gâteaux hauts en couleurs et en saveurs pour les pariages et autres jolis moments.

 

Si Émilie Penin s’est toujours sentie attirée vers la création, elle ne savait pas forcément que celle-ci se matérialiserait sous forme de gâteaux. Pour cette gourmande devant l’éternel, la révélation a lieu lors d’un voyage aux États-Unis, en 2008. « J’y découvre les cupcakes, les wedding cakes et toutes les autres pâtisseries américaines, proposées dans des boutiques très jolies, modernes. » Dès son retour en France, Émilie entame sa reconversion. Elle décroche son CAP puis trouve in extremis un patron qui l’accepte en stage. « En tant que femme et âgée de 25 ans, ce ne fut pas très facile… Mais j’étais très motivée et j’avais déjà en tête mon projet de création d’entreprise. » Son stage fi ni, elle peaufine sa formation grâce à un module « Pâtisserie – Chocolaterie – Confiserie – Glacerie ». Puis, au printemps 2012, elle retourne aux États-Unis, bien décidée à apprendre toutes les fi celles de la pâtisserie américaine. « Je décroche alors un stage dans la magnifique boutique Sweet & Saucy Shop à Long Beach, en Californie. J’y apprends tout ce que je peux apprendre et rentre avec des étoiles plein les yeux ! »

Look américain mais goût français

À son retour à Bordeaux, tout s’accélère. Au Salon du mariage et du PACS auquel elle participe, les demandes de rendez-vous dégustation pleuvent. Puis, les devis signés accompagnés de chèques d’acompte ne tardent pas à arriver. « Alors que je pensais me lancer en 2014, j’ai l’honneur de décrocher 17 mariages pour l’été 2013 ! » La jeune pâtissière trouve un local, fait des travaux et installe son labo pour confectionner les pâtisseries à froufrous et autres tables à desserts promises pour tous ces mariages. Passé le rush de l’été, elle donne les touches fi nales au lieu pour ouvrir sa jolie Pâtisserie Chérie fi n octobre 2013. « Ce n’est pas une boutique où l’on achète son gâteau pour le soir mais plutôt une épicerie fi ne où trouver muffins, cookies, brownies, confitures, pâte à tartiner », précise Émilie. C’est aussi l’endroit où passer commande de pyramides de macarons, de gâteaux léopard, de sablés décorés et autres délires pâtissiers dont la jeune femme a le secret. Car, aussi beaux que bons, les gâteaux d’Émilie érigent la pâtisserie au rang d’art. « J’aime la décoration : j’attache beaucoup d’importance à finaliser les détails. » La jeune pâtissière a à coeur de n’utiliser que des produits de qualité : fruits frais et de saison, vrai chocolat plutôt que pâte à sucre, etc. Ses gâteaux festifs ont peut-être un look américain, mais leur goût subtil est, lui, tout à fait français !

Pâtisserie chérie : 97 bis, rue Mouneyra, 33000 Bordeaux. Tél. : 05 40 05 59 15 . www.patisseriecherie.com

(Visited 327 times, 1 visits today)
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur whatsapp
error: Ce contenu est protégé par la propriété intellectuelle des rédacteurs et rédactrices d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'Edith Magazine.