Le magazine féminin des Orléanaises (depuis 2010)

Les cambodgiennes contre le pouvoir de l’argent

« Okhna », c’est le nom que l’on donne aux riches hommes d’affaires cambodgiens, qui ont entre autres « qualités » celle d’être généreux avec le gouvernement. Donc quasi-intouchables. Mais une sombre affaire de jeune femme suspectée d’avoir poignardé un okhna et de lui avoir dérobé son smartphone est en train de bouleverser l’ordre des choses, car le vénérable personnage est tout bonnement accusé, en retour, de viol par la supposée voleuse, qui est enfermée alors que lui reste libre. Devant cette injustice, les réseaux sociaux sont en feu.

(Source : www.rfi.fr)

Crédit photo : Adobe Stock

(Visited 35 times, 1 visits today)
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur whatsapp
error: Ce contenu est protégé par la propriété intellectuelle des rédacteurs et rédactrices d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'Edith Magazine.