Le magazine féminin des Orléanaises (depuis 2010)

Les vertus insoupçonnées du baiser

Pour bon nombre d’amoureux, le bisou est un réflexe, un signe d’affection que l’on s’échange de manière parfois machinale. Au-delà des automatismes sociaux, les bienfaits du french kiss sont pourtant innombrables. Voici tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la science du baiser… M.K.

C’est le geste quotidien de beaucoup de couples. Au lever, au coucher et à tout moment de la journée, les amoureux se bécotent sans vraiment penser à ce que représente un baiser. Spontané ou un peu forcé, ce dernier est un rituel qui, malgré les apparences, n’a pas seulement comme vocation le plaisir ou l’affection. En effet, qu’il soit lent, fougueux, sensuel ou furtif, le baiser est aussi bon pour notre santé et notre moral.

Booster sa santé
S’ils ne font pas de miracles, les bisous sont cependant des alliés fidèles de notre bien-être. Souvent étudié par les chercheurs et les scientifiques, l’impact du baiser semble d’abord toucher notre ligne. En effet, s’embrasser ferait perdre trois calories par minute. Bon, à ce rythme-là, il faudrait la journée entière pour éliminer la barre chocolatée du goûter, mais c’est toujours ça de gagné ! Loin de ces considérations diététiques, le baiser sert également notre système immunitaire. En se bécotant, nous échangeons des bactéries (jusqu’à 80 millions !), qui poussent notre corps à lutter contre les attaques extérieures en produisant des anticorps. Ce serait aussi un bon moyen de réduire le taux de cholestérol et les risques de maladies cardiovasculaires. Enfin – et encore plus étonnant ! –, le french kiss endosse également le rôle de dentifrice. Ce savoureux échange de fluides provoquerait en effet une surproduction de salive dont les propriétés permettent d’éliminer une partie de la plaque dentaire et de renforcer l’émail.

Un remède antistress
Parce qu’il libère aussi plusieurs hormones du bien-être comme l’endorphine ou la sérotonine, le baiser est par ailleurs un véritable antistress doublé d’un excellent antidépresseur naturel. Il favorise la relaxation et permet de faire baisser la tension artérielle. Nos petits bisous ont aussi l’avantage de nous faire sécréter de l’ocytocine, une autre hormone du bien-être, qui provoquerait le sentiment d’attachement. C’est donc pour cette raison que les couples qui s’embrassent régulièrement seraient plus amoureux, ou en tout cas, entretiendraient davantage leur flamme que les autres.

Susciter le désir
En parlant de flamme justement, saviez-vous que nos lèvres étaient équipées de nombreux récepteurs sensoriels et vaisseaux sanguins ? C’est donc une zone particulièrement érogène, même si on l’oublie souvent. En attisant le désir et en stimulant les sens, le baiser peut ainsi être très excitant et déclencher un orgasme. Évidemment, certaines conditions doivent être réunies : l’ambiance doit être sensuelle, les amants bien disposés et la libido à son apogée. Le bisou du matin ou celui pour dire au revoir avant de partir travailler ne vous feront pas atteindre si facilement le septième ciel… Mais s’embrasser est aussi une solution naturelle contre la sécheresse vaginale. Remède efficace contre les rapports douloureux, il permet en effet d’augmenter l’afflux sanguin lors des préliminaires et donc la lubrification du sexe féminin.

Finalement, à voir tous les bienfaits de ces langoureux baisers, c’est à se demander pourquoi ils ne sont pas automatiquement remboursés par la Sécurité sociale…

(Visited 459 times, 1 visits today)
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur whatsapp
error: Ce contenu est protégé par la propriété intellectuelle des rédacteurs et rédactrices d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'Edith Magazine.