Le magazine féminin des Orléanaises (depuis 2010)

L’innovation pédagogique et numérique de Marie

Fondatrice de la société Marbotic, Marie Mérouze a créé une application pédagogique et ludique pour apprendre du bout des doigts.

 

Parcours

Avec un diplôme d’ingénieur, une spécialité en entreprenariat et sept ans d’expérience dans une start-up spécialisée en éducation numérique, Marie Mérouze était armée pour créer Marbotic, entreprise dédiée à l’invention d’applications mobiles pour jeunes enfants. Au vu du succès de « 10 doigts », la première application créée et gagnante d’un appel à projets de la Région Aquitaine, la jeune entrepreneure a l’intention de développer la gamme de produits et envisage pour cela de lever des fonds afi n de se lancer au niveau industriel.

Son déclic

Particulièrement intéressée par les pédagogies alternatives – notamment Montessori et Steiner – et bien consciente de l’évolution des nouvelles technologies, Marie Mérouze a envie d’allier la pédagogie au numérique. Ainsi naît « 10 doigts », une solution pédagogique et ludique qui permet de s’initier aux chiffres et d’apprendre à compter en 8 langues sur une tablette numérique. Un jeu en bois, dont on peut se servir avec l’appli ajoute un élément d’interaction supplémentaire qui permet de développer motricité et sensorialité.

Les obstacles

Le premier objectif fixé, celui d’ouvrir la boutique en ligne début décembre 2012, était un véritable challenge. Les normes, très restrictives en matière de jouets pour enfants, ont obligé Marbotic à réaliser de nombreux tests avant de pouvoir commercialiser le produit.

Les aides

Deuxième lauréate du concours proposé de l’Incubateur Centrale Paris, école où elle a obtenu son diplôme presque dix ans avant, Marie remporte une enveloppe fi nancière et passe 6 mois en résidence à l’Incubateur. Elle rejoint ensuite l’Incubateur régional d’Aquitaine (entrée sur dossier et sur comité de sélection) où on lui attribue une enveloppe de 40 000 et où elle passe 18 mois en incubation. Puis, tout un réseau d’entraide se met en place autour d’elle pour l’aider à finaliser son projet en temps et en heure. C’est son père lui-même qui assemble les pièces de la première série du jeu en bois dans le garage !

Les +

Dès le début, Marie Mérouze reçoit des avis très positifs de professionnels. Pour poursuivre son développement, la société va devoir s’agrandir et notamment recruter une personne qui aura en charge le développement commercial de la marque.

Les –

Seule dans l’entreprise, Marie Mérouze n’a pas eu le temps de se reposer depuis la création de Marbotic. Mais elle ne s’en plaint pas. Les difficultés rencontrées tiennent surtout au fait que le produit proposé, très innovant, nécessite la mise en place d’un réel « marketing de l’innovation » car si le produit crée la surprise et séduit, les entreprises n’osent pas toujours prendre le risque de le proposer sur le marché.

Bio express

Juillet 1982 : naissance – 2005 : obtention du diplôme d’ingénieur de l’Ecole Centrale de Paris – Mai 2012 : deuxième lauréate du concours des 10 ans de l’Incubateur de l’École Centrale de Paris – Septembre 2012 : se consacre complètement à Marbotic – Octobre 2013 : l’application 10 doigts est repérée et mise en avant par Apple

(Visited 417 times, 1 visits today)
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur whatsapp
error: Ce contenu est protégé par la propriété intellectuelle des rédacteurs et rédactrices d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'Edith Magazine.