Le magazine féminin des Orléanaises (depuis 2010)

Passez en mode détox !

santedetoxC’est bientôt les fêtes et depuis une semaine vous n’avalez plus rien, espérant compenser l’orgie culinaire qui se profile… Mais qu’en sera-t-il de votre teint le jour J ? Mieux vaut purifier son organisme après avoir bien profité du foie gras et de la bûche au chocolat.

Tout remettre à plat en débarrassant son organisme de ses toxines est moins difficile et certainement plus agréable que de ne pas fêter Noël pour éviter les tentations. Pour réussir ce grand nettoyage d’après les fêtes, voici dix conseils à suivre sur une à deux semaines.

Avant toute chose…
S’il ne faut pas croire au soi-disant bon sens qui vous fait dire « Je me réserve pour demain » (votre organisme stockera les aliments et votre corps cumulera la fatigue), vous pouvez d’ores et déjà vous préparer une ou deux semaines avant, en privilégiant légumes, fruits et vitamines, afin d’être en pleine forme pour l’heureux événement (la naissance du petit Jésus, quoi).

Limitez les excès
En “période pleine”, à l’heure de l’apéritif, sachez vous contenter de boire du vin ou du champagne, moins sucrés que les al-cools blancs, et préférez les amandes ou noix de cajou aux chips et petits fours, qui iront se loger directement sur vos hanches.

Anti-oxydant
Voici le premier geste (qui sauve) à adopter dès la nouvelle année : au réveil, pressez un jus de citron et buvez-le avec de l’eau une demi-heure avant votre petit déjeuner. C’est un antiseptique naturel qui va aider l’organisme à libérer ses déchets et à faire le plein de vitamine C.

Stop aux interdits…
Il y a des aliments tabous à qui il vaut mieux dire adieu pendant ces deux semaines de cure. En plus de réduire sa consommation de viande rouge, on fera le deuil de l’alcool, du sucre, des matières grasses animales (y compris des restes du foie gras !), des céréales raffinées et des produits laitiers (veto mis sur les yaourts à 0 %). Pour garder son énergie, on misera sur les bonnes graisses riches en oméga 3 comme l’huile de noix, de colza ou le poisson.

… mais oui aux fruits !
Ananas, pomme, kiwi, banane : ces fruits ont le mérite de nourrir le corps tout en le drainant. Vous pouvez même envisager une « pause » pour votre organisme (il a suffisamment travaillé pendant les fêtes) en ne mangeant que des fruits et légumes crus. Notez que que l’artichaut et le radis noir sont les rois de la détox.

Les bienfaits des plantes
What else ? Reine-des-prés, queues de cerise ou aubier de tilleul sont connus pour leurs vertus drainantes, mais saviez-vous que la réglisse, l’anis, le fenouil ou encore le pissenlit faisaient des miracles pour la digestion ? Et pour celles qui ont fait travailler leur foie plus que de raison, romarin et ortie le remettront, sans plus attendre, sur le droit chemin.

Hydro-thérapie
Pour éliminer les toxines liées aux excès alimentaires, buvez au moins 1,5 litre d’eau par jour et… prenez une douche écossaise ! On vous l’accorde, ce n’est jamais très agréable en plein hiver, mais il n’y a pas mieux pour stimuler la lymphe et accélérer ainsi la détoxication.

Faites des gommages
C’est LE soin anti-grise mine ! Il améliore la circulation sanguine et rend votre peau plus douce. Adieu cellules mortes, bonjour teint éclatant !

Oxygénez-vous
Ouvrir les fenêtres ne suffit pas ! Pensez à marcher au moins 1 h par jour à grands pas, ou mettez vous au Qi gong. Cet art martial chinois optimise l’activité des organes chargés de l’élimination des toxines. Plusieurs clubs proposent des ateliers ou stages liés à cet activité autour d’Orléans*.

Enfin,dormez !
Couchez-vous plus tôt pendant une semaine, après un dîner léger et en évitant les activités trop stimulantes après 21h (téléphoner ou regarder la télévision en font partie !). C’est entre 22h et 2h du matin que le corps récupère et se régénère le mieux.

(Visited 129 times, 1 visits today)
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur whatsapp
error: Ce contenu est protégé par la propriété intellectuelle des rédacteurs et rédactrices d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'Edith Magazine.