Le magazine féminin des Orléanaises (depuis 2010)

Prenez-en DE LA GRAINE

GOURMANDS ET SAINS, LES FRUITS SECS ET LES GRAINES OLÉAGINEUSES SONT PARMI LES MEILLEURS ALLIÉS DE L’ORGANISME POUR LUTTER CONTRE LA FATIGUE ET LE STRESS. SANS OUBLIER QU’ILS DONNENT BONNE MINE ! POUR LES INTÉGRER CORRECTEMENT À NOTRE ALIMENTATION, ON SE LAISSE GUIDER PAR VALÉRIE PICHELIN, DIÉTÉTICIENNE À ORLÉANS.

DE QUOI S’AGIT-IL ?

Bien qu’ils aient des effets similaires et bénéfiques pour l’organisme, il faut bien séparer les graines oléagineuses des fruits secs, du fait de leurs apports nutritionnels différents. Les pruneaux, raisins, figues ou dattes apportent les mêmes éléments que des fruits frais mais concentrés en énergie et à libération plus ou moins lente du fait de l’eau qui en est retirée. Ils sont donc de parfaits glucides à consommer avant l’effort. Souvent décriés car relativement gras, les oléagineux sont extrêmement riches en fibres, éléments que l’on consomme en petite quantité. Leur seul apport en fibres pour stabiliser l’intestin ou assimiler les matières grasses qu’elles contiennent est un argument suffisant pour reconsidérer les graines et mettre de côté leur apport calorique. Contrairement à un jus de fruits composé de sucres rapides, elles ont un effet satiétogène (qui apporte la sensation de satiété).

QUELS SONT LEURS BIENFAITS ?

Pour lutter contre la fatigue hivernale, il faut à tout prix éviter une carence en minéraux. Les oléagineux en regorgent : calcium, phosphore, potassium, magnésium et même fer (dans les amandes), sauront booster votre organisme. De plus, les graines oléagineuses contiennent des vitamines grasses (contenues dans la matière grasse) : la vitamine E et la vitamine A qui activent le renouvellement cellulaire de la peau et renforcent les défenses immunitaires tout en protégeant du soleil et autres agressions de l’épiderme. Elles participent à l’hydratation de l’organisme, apportent des acides gras essentiels et comblent notre gourmandise, on ne va pas s’en priver en hiver comme tout au long de l’année !

COMMENT LES CONSOMMER ?

Il vous faudra une dizaine de grammes quotidiens au minimum pour constater le bénéfice des graines oléagineuses (jusqu’à 40 gr). Tout comme les fruits secs, elles intègrent notre alimentation sucrée ou salée : il suffit de saupoudrer votre salade de graines de courge, de tournesol, de pépins de courge ou encore de pignons de pin. Version sucrée, vous pouvez les ajouter à votre petit déjeuner avec un produit laitier, un fruit ou encore du pain. C’est aussi l’en-cas idéal pour les petits creux. La poudre de noisette ou la poudre d’amande peuvent remplacer la farine dans n’importe quelle recette de base afin de diminuer l’apport glucidique et pour consommer des fi bres (¼ de farine pour ¾ de poudre). Enfin, pour une ambiance plus festive, vous pouvez présenter fruits secs et fruits à coque à l’apéritif, mais attention à préférer la version non salée ! Sans oublier le sucré-salé, pensez aux tajines et laissez parler vos envies !

(Visited 124 times, 1 visits today)
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur whatsapp
error: Ce contenu est protégé par la propriété intellectuelle des rédacteurs et rédactrices d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'Edith Magazine.