Le magazine féminin des Orléanaises (depuis 2010)

Rester zen

Vous détestez les imprévus, faites un bond dès que le téléphone sonne, hurlez à la moindre bêtise de vos enfants… Pas de panique !

Perdez vos mauvaises habitudes

Il y a certains événements de la vie où il est difficile de garder son calme. Mais au quotidien, il n’est pas impossible de gérer son stress si on en prend les moyens. Et justement, Edith vous les donne ! Première chose à faire : éviter au maximum les situations habituelles de stress. Exemple : vous lever le plus tard possible avant d’aller au boulot. Au contraire, vous devez vous accorder du temps le matin pour ne pas démarrer votre journée sur les chapeaux de roue. Peur d’être trop fatiguée ? Vous l’aurez compris toute seule, il y a un rythme à prendre, et se coucher tôt en fait partie. Il n’y a rien de pire que de traînasser devant sa télé alors même qu’on sent la fatigue nous envahir… On prend un bon bouquin, et à 10h au lit !

Donnez-vous du temps

Au travail comme dans la vie privée, vous vous sentez submergée. Ce que l’on va dire ne va pas vous plaire, mais faites un break ! À l’heure du déjeuner, prenez un repas complet au lieu de rester au bureau avec un unique sandwich pour vous couper la faim. Si c’est la compagnie qui vous manque, un magazine ou le bon bouquin d’hier soir combleront aisément ce vide. À la maison, méditez. Même en s’activant c’est possible ! En créant un album photos, en cousant… qu’importe les moyens employés pourvu que votre concentration soit plus forte que vos inquiétudes. Enfin, sachez hiérarchiser les choses que vous avez à faire : bloquez-vous un moment dans votre emploi du temps, pour lister vos obligations du moment par ordre de priorité. Vous vous sentirez déjà beaucoup plus légère une fois la première rayée de la liste !

Dernière ligne droite

Si votre degré de stress est tel qu’il vous est impossible de tenir les résolutions énumérées précédemment (pourtant, avec la nouvelle année, c’est l’occasion ou jamais !), alors riez ! De vous, des autres, qu’importe ! Comme pour les massages, le sport, les saunas et autres hammams, les bienfaits que l’on doit au rire sont nombreux. Il sécrète des endorphines, détend les muscles, abaisse la tension, bref, on ne pourra que trop vous recommander de prendre du bon temps. Si rien de tout cela ne suffit, pensez aux médecines douces telles que la sophrologie, la relaxation, la réflexologie, l’homéopathie ou l’acupuncture. En y mettant du vôtre, vous verrez que la quête du Graal n’est pas une légende.

(Visited 71 times, 1 visits today)
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur whatsapp
error: Ce contenu est protégé par la propriété intellectuelle des rédacteurs et rédactrices d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'Edith Magazine.