Le magazine féminin des Orléanaises (depuis 2010)

S’organiser pour le meilleur et pour le pire !

Le plus beau jour de votre vie est programmé, mais avez-vous pensé à tout ? Réponses aux vraies bonnes questions à se poser sur le mariage.

 

To do tout doux !

Hé oui, pour organiser un mariage, il y a plein de choses à faire. Voici quelques étapes à ne pas louper !

J – 12 mois : fixer la date et réserver le lieu de la réception.

J – 10 mois : dresser la liste des invités, décider le thème, choisir le traiteur, réserver le photographe et le DJ.

J – 8 à 6 mois : choisir les faire-part, la déco des lieux, les témoins.

J – 4 mois : premiers essayages des tenues, choisir le menu, envoyer les faire-part.

J – 3 à 1 mois : choisir les alliances, déposer les dossiers de mariage civil et/ou religieux.

J – 1 mois à 15 jours : confirmer le nombre de convives au traiteur, définir les plans de table, faire les essais coiffure et maquillage.

J – 8 à 1 jours : récupérer les alliances et les tenues, décorer les lieux, s’offrir une séance de relaxation !

 

Oh la jolie meringue…

Que celle qui n’a jamais eu cette réflexion en voyant la mariée faire son entrée me jette le premier chou à la crème ! Certes, robe de princesse rime avec prince charmant, mais sachant que, mesdames, nous avons, en moyenne, 30 ans quand nous nous marions, les rêves de petite fille ont souvent un peu de plomb dans l’aile. Alors, la mode vous dictera une belle robe aux lignes pures et fluides, mais personne ne vous reprochera un peu de dentelle par-ci, deux-trois froufrous par-là, du moment que cela corresponde à votre personnalité et vous mette en valeur. À tous points de vue, la chantilly se déguste avec légèreté… Ne vous déguisez pas, on doit pouvoir vous reconnaître le jour de vos noces.

 

Recherche témoin désespérément

À qui accorderez-vous cette belle preuve d’amitié pour tenir le rôle du témoin ? Trois critères incontournables pour votre choix : le témoin de vos premiers émois, qui vous connaît bien et saura raconter quelques anecdotes rigolotes, et surtout qui apprécie l’heureux élu ! Cela vous évitera beaucoup de désagréments…

 

British tradition ! 

« Something old, something new, something borrowed, something blue » (quelque chose de vieux, quelque chose de neuf, quelque chose d’emprunté et quelque chose de bleu) ! On a toutes vu ça en regardant des films américains à l’eau de rose. Alors pourquoi ne pas emprunter à nos amis anglo-saxons cette vieille mais jolie tradition ?

Le neuf pour la nouvelle vie qui commence, le succès et la chance qui accompagneront la mariée.

Le vieux rappelle le passé, la vie d’avant, un lien avec la famille.

L’emprunt symbolise l’amitié. Le bleu signifie la fidélité et la pureté.

 

Voile ou pas voile ? 

Votre mariage sera sans doute votre seule occasion de porter un tel accessoire. Alors n’hésitez plus ! Exit la traîne à la Lady Di, portez-le de façon originale : façon pirate, noué en nœud à l’arrière de la tête pour un petit côté rebelle, en voilette pour un effet fifties très tendance en ce moment, ou encore avec des bijoux de tête, plumes, diadème…

 

Nuit de noces

Autant être franche tout de suite, la plupart des jeunes mariées d’aujourd’hui n’attendent pas frénétiquement cette nuit-là pour découvrir, au sens biblique du terme (!), leur mari… La vraie question est : « Aurez-vous encore assez d’énergie pour quelques galipettes ? » Pour y arriver, créez les conditions idéales : une chambre douillette à proximité de la réception, voire même sur place, quittez la soirée avant les derniers invités pour éviter le coup de blues, déléguez le rangement des cadeaux…

Et même si après cette folle journée, le seul câlin que vous arriverez à faire sera de vous endormir dans les bras l’un de l’autre, ce sera un souvenir de plus à partager.

 

Le casse-tête du plan de table 

Hé oui, il va falloir la jouer fine, entre tonton Marcel et tante Yvonne qui ne se parlent plus depuis quinze ans, la cousine qui ne s’est pas remise de sa rupture avec François-Charles, les beaux-parents remariés et les enfants qui veulent dîner avec les grands… À la table des mariés, compter entre douze et quatorze convives, et prévoir où seront les témoins. Une fois que tout le monde aura répondu, attaquer le plan de table, quinze jours avant. Une feuille de papier par table, compter huit personnes par table, avec un nom ou un numéro. On dessine un grand cercle et on fait tourner des étiquettes pour chaque invité (en rouge les filles, en bleu les garçons) que l’on pourra placer puis déplacer, avant d’écrire le plan définitif. On fera valider par Belle-Maman. Croyez-nous, elle appréciera cette délicate attention.

 

Ambiance 

Attention au DJ trop lourd qui se croit obligé de faire des blagues dans le micro et qui lance par surprise la danse des canards. Il faut bien vous mettre d’accord sur le ton et le style de la soirée. Si vous n’avez pas les moyens, il existe la play-list que l’on fait soi-même. Pensez aussi à une musique d’ambiance pour le dîner.

 

Confier l’organisation à des pros

http://www.final-touch.fr

 

Partir à la pêche aux infos et voir des défilés

salon du mariage d’Orléans.
17 et 18 novembre 2012. Parc Expo
1 rue du président Robert Schuman. 45100 Orléans 

 

Envoyer les cartons
http://www.meilleurfaire-part.fr


(Visited 103 times, 1 visits today)
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur whatsapp
error: Ce contenu est protégé par la propriété intellectuelle des rédacteurs et rédactrices d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'Edith Magazine.