Stop au plastique !

Le plastique, c’est fantastique ? En êtes-vous vraiment sûr. Coûteux à fabriquer, difficile à recycler et nocif pour la santé, ce matériau compte aujourd’hui de nombreux détracteurs. Comment s’en passer ? Voici 10 alternatives écologiques à ce matériau nuisible.

1 – Les pots et bocaux en verre

Plutôt que de collectionner les tupperwares et les boîtes pour stocker vos sauces, vos confitures ou vos denrées alimentaires achetées au détail, optez donc pour des bocaux en verre, de préférence surmontés d’un couvercle en métal. Vous pouvez pour cela recycler vos pots de confiture, de moutarde ou de cornichons : il vous suffira d’en supprimer les odeurs avec du vinaigre blanc et, si vous le souhaitez, de décoller les étiquettes à l’aide d’un coton imbibé d’huile.

2 – Les sacs en tissu

Légers, pratiques et réutilisables à l’envi, les cabas en coton – ou « Tote Bags » pour les plus branchés – remplacent avantageusement les sacs en plastique habituellement fournis en supermarché. Faciles à nettoyer et à ranger, ils se logent facilement dans un sac pour rester disponibles en toutes circonstances. Parfois agrémentés de dessins ou d’un logo imprimé, ils peuvent constituer un sympathique accessoire fashion.

3 – Les filets à provision

Certes moins tendances que les précédents, ils possèdent les mêmes avantages en termes de praticité et de légèreté. Ils sont idéals pour transporter vos fruits et vos légumes ou, plus généralement, faire votre marché.

4 – Les boîtes et les bouteilles en inox

D’une solidité à toute épreuve tout en restant léger, l’inox sera privilégié par rapport au verre dans le cas des boissons et des plats à emporter. Les boîtes en inox remplacent avantageusement les tupperwares et autres boîtes repas, tandis que les gourdes métalliques se substituent aux bouteilles d’eau jetables.

5 – Le carton

À défaut de vaisselle et de couverts jetables en plastique, le carton présente les mêmes avantages sans les inconvénients : léger, facile à transporter et biodégradable, ce matériau n’a qu’un impact limité sur l’environnement.

6 – Les couverts en bambou

À défaut d’emmener votre plus belle vaisselle en pique-nique, les couverts en bambou sont tout aussi légers et transportables que les couverts jetables. Ils sont de plus réutilisables, solides et autrement plus esthétiques.

7 – Les emballages en cire d’abeille

Naturels et d’une grande robustesse, les nouveaux emballages en cire d’abeille commercialisés par des marques comme Bee’s Wrap ou Abeego font une excellente alternative au film étirable d’ordinaire utilisé pour couvrir les plats dénués de couvercle avant de les stocker au réfrigérateur. Réutilisables, ils se déclinent dans différentes tailles et formes et peuvent, à ce titre, s’adapter à de nombreux modèles de récipients, du petit ramequin au grand saladier.

8 – Les produits sans emballage

Notre consommation quotidienne de produits de beauté et de soin occasionne de nombreux déchets. De plus en plus de boutiques adeptes de la cosmétique naturelle vous offrent la possibilité d’opter pour des produits dénués d’emballage : pains de savon, galets de shampoings secs, cubes de douche vendus au détail…

Prenant le contre-pied du suremballage auquel se livrent certaines marques, d’autres misent sur la portée du message écologique pour réhabituer le consommateur à une certaine sobriété.

9 – Les chutes de tissus en tout genre

Si vous êtes habiles de vos dix doigts et que les aiguilles ne vous font pas peur, vous pouvez recycler vos vieux vêtements et votre linge de maison usé pour en faire des pochettes ou des protections diverses pour vos aliments, comme pour envelopper vos casse-croûte ou transporter un gâteau dans son plat sans l’abîmer. Si vous ne savez pas coudre, vous pouvez toujours nouer un torchon autour du récipient à protéger, voire des taies d’oreiller inutilisées. Au Japon, cette pratique a même un nom : c’est l’art du furoshiki !

10 – Des jouets en bois « à l’ancienne »

S’il y a un domaine où le plastique est particulièrement envahissant, c’est bien celui des jouets pour enfant. Et même si ce matériau n’est pas directement en contact avec des aliments, il reste préférable d’opter pour d’autres options, ne serait-ce que parce que les bouts de chou adorent porter leurs joujoux à la bouche. Avec leur côté typiquement artisanal, leur charme vintage authentique et l’agréable parfum de nostalgie qu’ils peuvent réveiller en nous, les jouets en bois font leur retour dans les coffres à jouets des tout-petits. Petites voitures aux formes minimalistes, figurines, hochets pour bébé, jeux de construction… autant de possibilités pour préserver votre enfant de l’omniprésence du synthétique ! 

(Visited 7 times, 1 visits today)