Le magazine féminin des Orléanaises (depuis 2010)

Tricot or not tricot ?

Non ! Le tricot n’est pas ringard : il envahit le temps libre de toutes les générations, même les plus jeunes. Comment apprendre a faire ses premières mailles seule ou guidée par des pros ?

Dans les années 40, toutes les femmes apprenaient la confection de pulls douillets et d’écharpes pour l’hiver. Un enseignement qui a disparu depuis. Mais aujourd’hui, le tricot est de retour, les patrons se sont modernisés, les couleurs et les textures de laine se sont diversifiées. Le tricot est devenu branché !

 

Le kit facile

Vous ne savez pas du tout par où commencer ? Quel modèle choisir ? Le kit est un bon début pour se mettre au tricot sans pression. Plusieurs sites internet comme Peace&Wool, Breaking the Wool, ou Wool Kiss, proposent des kits (à partir de 20 Ä), à choisir en fonction de son niveau, contenant de la laine, les aiguilles, le patron et les explications pour avancer pas à pas. Débutante ? Bijou, nœud papillon, bonnet, col, sac à main sont à votre portée. Confirmée ? Headband, gilet, mitaines… attendent votre talent. Des tutoriels sont aussi disponibles sur ces trois sites pour vous accompagner.

 

Les cafés tricot

Café Tricot, Apéro Tricot… Beaucoup aiment partager cette passion. Lors de ses réunions, les tricoteuses s’échangent leurs astuces, leurs trouvailles. Certaines aident les novices dans la progression de leurs travaux. Tous les samedis après-midi, l’association MeliMélofil vous accueille à la Maison des Associations, de 14 h 15 à 17 h 15. Le bon plan tricot ! Celui de Marie Jiquel-Tacher, présidente de l’association Tricot Babychou Loiret qui anime des ateliers gratuits les mercredis (14 h-17 h) au Secours Catholique à Orléans et les jeudis à Saint Cyr en Val. Laines et aiguilles fournies !

 

Tricoter pour la bonne cause

Depuis 9 ans, la marque de smoothies Innocent invite toutes les tricoteuses de France à confectionner des bonnets en laine qui coiffent leurs petites bouteilles de jus en hiver. Pour chaque produit vendu, Innocent reverse 20 centimes à l’association Les Petits Frères des Pauvres, qui vient en aide aux personnes âgées isolées. Objectif 2014 : 350 000 bonnets ! Les patrons, niveaux débutant et intermédiaire, sont disponibles sur le site Metstonbonnet.fr, et vous avez jusqu’au 1er décembre pour envoyer vos réalisations à La Halle Aux Bonnets, 52, rue du Faubourg Poissonnière,75010 Paris, ou les déposer dans le magasin Phildar, rue Royale à Orléans.

 

Témoignage

Marie Jiquel-Tacher : « Le tricot est accessible à tous les âges et simple à apprendre. J’ai animé des ateliers péri-scolaires avec des enfants de 9-10 ans. Ils voulaient tous s’inscrire. Nous en avons accueilli 16, dont deux garçons, et nous avons tricoté des petits bonhommes en laine. Notre association, Tricot Babychou Loiret, rassemble des adhérents toutes générations confondues qui nous aident à créer des bonnets et chaussons rouges et blancs pour les prématurés de l’Hôpital d’Orléans et Bichat à Paris ».

 

 

(Visited 1 831 times, 1 visits today)
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur whatsapp
error: Ce contenu est protégé par la propriété intellectuelle des rédacteurs et rédactrices d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'Edith Magazine.