Le magazine féminin des Orléanaises (depuis 2010)

Une activité à sa mesure

Tout juste trentenaire, Céline Rotier n’avait que 24 ans quand elle a créé ses deux structures : l’agence Inovado, un organisme de formation pour les dirigeants, et Wizzcom, une société de rédaction web et de référencement internet.

 

Son parcours

Céline suit une prépa HEC au lycée Dessaignes, à Blois, avant d’intégrer, après concours, une école de commerce, l’INSEEC Paris. En 2008, elle obtient un master 2 en entrepreneuriat : “J’ai eu la chance de suivre des études en alternance sur trois ans : deux jours de cours par semaine, trois jours dans une holding parisienne de l’immobilier“. La jeune fille qui rêve alors de créer son entreprise en profite pour accumuler de l’expérience.

Le déclic

L’envie de créer sa boîte arrive très tôt, bien avant le bac. L’exemple de sa mère sans doute, elle-même à la tête de sa propre structure spécialisée dans la vente d’épices. Au moment de terminer ses études, Céline cofonde avec elle un site d’ecommerce pour ses produits. “Je me rends alors compte que monter un projet de A à Z me passionne, mais que je ne retrouverais pas cela en étant salariée“, déclare Céline, qui ressent le besoin de se façonner une activité sur mesure : “Le marketing, la com’, la vente, c’est directement lié à mes études. Pour Internet, je suis autodidacte, mais j’ai suivi des formations.”

Les obstacles

Contrairement à d’autres entrepreneuses, on ne lui a jamais reproché d’être jeune ni d’être une femme. “Mais des obstacles, des problèmes, il y en a toujours, ça fait partie de la vie de l’entreprise, souligne Céline. Ils évoluent avec elle, ils grandissent avec elle.” Principale difficulté au départ : la solitude. Dès lors, intégrer un réseau est une nécessité.

Les aides

Les réseaux, justement : “Quand j’ai démarré, j’ai rejoint une coopérative d’activité et d’emploi, une structure qui permet de commencer sans prendre de risques et de rejoindre un réseau d’entrepreneurs.” Céline n’oublie pas de joindre à son aventure ses proches, sa mère en premier lieu : “Il est très important de pouvoir parler à un mentor, de bénéficier de conseils.”

LES +

« La liberté d’entreprendre, de choisir ses clients, de faire un métier qui vous correspond à 100 % », celle de façonner sa structure à sa mesure.

LES –

Cette liberté a des revers : « Elle impose d’être très rigoureux au quotidien, dans tous les domaines, l’administratif, la relance des clients, le temps de prospection… » La rigueur est obligatoire, rappelle Céline, car sinon on perd sa liberté. Autres « moins » : « On ne compte pas ses heures. » Mais notre interlocutrice s’en satisfait : « On ne doit pas les compter ! Il faut être hyper-bosseur quand on est entrepreneur… »

Agence Inovado – 06 33 69 99 76
www.agence-inovado.fr
WizzCom – www.wizzcom.fr

(Visited 211 times, 1 visits today)
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur whatsapp
error: Ce contenu est protégé par la propriété intellectuelle des rédacteurs et rédactrices d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'Edith Magazine.