Le magazine féminin des Orléanaises (depuis 2010)

Vous avez un Pola ?

Le polaroïd® revient sur le devant de la scene et seduit pour son cote instantane. Un clic et quelques secondes suffisent pour avoir la photo dans les mains. Magique et so vintage !

 

Lequel choisir ?

Depuis sa création par Edwin H. Land et sa première utilisation en 1948, le Polaroïd® a évolué. Carrés, les clichés d’origine – qui existent toujours – se sont affinés et adaptés. Pas plus grands qu’une carte bancaire, ils rentrent aujourd’hui dans le portefeuille. Le cadre blanc est toujours de rigueur sans parler de ce rendu vintage qui fait tout son charme ! Et il y en a pour tous les usages. Les plus nostalgiques opteront pour le vrai Polaroïd® Supercolor, un tantinet volumineux. L’Instax Mini de Fujifilm, plus petit, se glisse facilement dans le sac. Le design s’est modernisé et se décline en couleur !

À partir de 99 €

 

Faire du polaroïd, sans polaroïd

Vous avez déjà un appareil photo numérique, un téléphone portable ? L’application Instagram pour smartphone permet d’appliquer sur vos photos une dizaine de filtres vintage différents. Effet garanti ! Et pour aller plus loin, vous pouvez imprimer toutes vos photos en format Polaroïd® sur le site Pinstagram (10 Ä pour 24 clichés), ou grâce à une petite imprimante spécifique à brancher directement sur votre appareil photo ou téléphone.

www.printstagr.am

 

L’idée à retenir

Pour un événement, un anniversaire, un mariage… MyPola propose des appareils et pellicules en location, livrés à domicile. Mettez-les à disposition de vos invités ! Décorez un panneau pour les afficher, tendez de jolies cordelettes pour les accrocher, ouvrez un livre d’or pour les coller tout au long de la soirée. Le top pour des souvenirs en live !

À partir de 85 €
(un polaroïd et 50 photos). www.my-pola.com 

 

 

Pourquoi elle aime

 

Aurélie, 33 ans

« Pour mon anniversaire, des amis m’ont offert un Polaroïd®. On a immortalisé ce moment sur le champ. Et pas besoin d’aller développer les photos, elles sortent tout de suite et permettent de conserver un souvenir immédiatement. Les gens sont d’ailleurs surpris quand je le sors : ” Ça existe encore ? ” ou ” C’est super ! “. Il y a une réelle nostalgie des années 70 ou 80. Par contre, les réglages sont quasi inexistants (à part le flash) et le résultat aléatoire. Mais ça fait aussi son charme… La surprise du résultat ! »

 

 

A suivre

 

Haw HueyUne mode qui touche toute les générations ! Il s’appelle Hawkeye Huey. Il a 4 ans et dégaine son Polaroïd® aussi vite que son ombre. Il suit son père, photographe pour le National Geographic, à travers l’Amérique et multiplie les clichés dont il publie certains des résultats sur Instagram. Des cow boys aux vagabonds du sud de la Californie, son œil est déjà bien affûté !

 

 

(Visited 402 times, 1 visits today)
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur whatsapp
error: Ce contenu est protégé par la propriété intellectuelle des rédacteurs et rédactrices d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'Edith Magazine.