Comme à la maison

Marie-Edith

De l’audace, il lui en a fallu pour changer de voie professionnelle et créer le resto-dont-on-parle à Tours. Dans sa Petite Cuisine, Marie Paulay a réuni les ingrédients du succès : agencement unique, déco artistique, saveurs d’Orient… et accueil souriant ! Sébastien Drouet

Ce qui saute aux yeux dès que l’on franchit le seuil de La Petite Cuisine, c’est la disposition du restaurant. C’est comme si l’on arrivait dans un appartement : au milieu de la pièce, aux murs décorés d’œuvres de Caroline Bartal et Aurélia Vissian, une grande table sur laquelle les clients déjeunent, les uns auprès des autres, sans forcément se connaître (il y a deux autres petites tables à part, pour les personnes qui ne peuvent grimper sur les tabourets, ou pour les éventuels déjeuners d’affaires – soit 20 couverts en tout) ; un coin salon au fond à gauche, le coin vaisselle de l’autre côté, et la cuisine, droit devant, avec le frigo, le four, les placards, les ustensiles, plus un immense plan de travail sur lequel s’exprime en direct, devant les affamés, Marie Paulay, la maîtresse des lieux. Notre hôte, même : « Le fait d’être enfermée dans une cuisine ne m’intéressait pas. Je voulais quelque chose comme à la maison, où je me sente bien et où les gens se sentent bien. Cette idée de table d’hôte vient de l’étranger. Pour créer de la convivialité. » Marie n’est pas du métier au départ : « J’étais juriste en droit européen, spécialisée en droit de l’homme et droit humanitaire. Comme je voulais rester à Tours, j’ai tenté le droit français, j’ai travaillé dans les assurances, mais je me suis ennuyée. Étant depuis toujours passionnée de cuisine, j’ai passé un CAP et à l’issue, je me suis donné trois ans pour ouvrir un resto. Ça fait huit ans. »

À table, on se régale d’une cuisine du monde : « Ce ne sont que des créations à partir de produits frais, des plats d’inspiration libanaise ou asiatique. Cette semaine, c’est plutôt coréen, après avoir vu un reportage dans lequel on parlait du topokki. » Bien sûr, pour celles et ceux qui ne connaissent pas ce plat venu d’ailleurs, l’explication est comprise dans le menu ! 

La Petite Cuisine, 45, rue Voltaire à Tours – 02 47 61 30 92 – www.lapetitecuisine.eu
Menu à 18 € + quelques plats à la carte
Ouvert le midi, du lundi au vendredi (et le jeudi soir pour l’apéritif gourmand)